Bien-être animal?

Nous ne pouvons aimer le "rodéo" en raison de la violence dans son application, le "rodéo" s'empare de la dignité des animaux qui souffrent de douleurs, de blessures, de tension sans oublier l'angoisse permanente, tout cela avec récompense dans la finité au moyen d'un prix, ce qui n'est pas un bon exemple surtout pour les enfants.

 

Les "rodéos", tels qu'ils sont pratiqués n'entrent pas dans le cadre de manifestations traditionnelles et ne peuvent donc pas se justifier. Les compétions du genre "être humain" contre "animal", n'ont pas raison d'exister et il n'est pas raisonnable d'infliger des douleurs, des souffrances ou des dommages afin d'amuser le peuple, de plus contre rétribution, ce qui contredit la conception des valeurs. Les compétitions d'un tel genre contribuent à faire paraître du reste - surtout chez les enfants, les jeunes - une instrumentalisation des animaux comme étant une tolérance de la société.

 

Les animaux dans les rodéos sont dorlotés?

 

 Ils sont transportés sur de longues distances, pourchassées, étranglées au lasso, éperonnées avec des éperons, électrifiés, lancés violemment au sol, trainés, ils ont des sangles nouées autour des reins, tourmentés avant leur entrée en scène et malmenés dans le but d'augmenter leur performance (tortillage de queue, aiguillon électrique, ceintures, sangles destinées a les faire ruer). Comment ne pas reconnaître que de telles compétitions comportent de la violence?

Les courses de chariots bâchés impliquent plusieurs équipes de chevaux tirant des wagons, huit parcours de la course sur une piste à haute vitesse pour la ligne d'arrivée. En 2010, six chevaux sont morts au Stampede de Calgary. Depuis 1986, 65 bêtes, dont 56 chevaux, ont été tuées au Stampede de Calgary principalement en raison de blessures des écrasements et les crises cardiaques . http://fr-ca.actualites.yahoo.com/nouvelles-règles-pour-protéger-les-animaux-du-stampede-20110223-144900-103.html

 

2 autres chevaux sont mort en 2011

http://tvanouvelles.ca/lcn/infos/national/archives/2011/07/20110716-123158.html

Liste des décès d'animaux au rodéo Stampede de Calgary aux courses de chariots
Deaths-at-the-Calgary-Stampede-July-2009
Document Adobe Acrobat 227.7 KB

Le veau au lasso

Une autre partie de ce spectacle de violence consiste parfois à envoyer sur la piste des animaux, notamment des veaux, à les poursuivre, à les attraper au lasso et a les faire tomber avec brutalité, malgré leur terreur, certaines fois après les avoir traînés sur la piste, à leur tordre la tête, la queue (très douloureux, la queue est le prolongement de la colonne vertébrale des animaux).  Dans l'épreuvre chronométré, le veau est obligé de courir à grande vitesse puis il est arrêté violemment par une corde autour de son cou, c'estune épreuve très éprouvante pour la bête stressée, affolée, terrorisée qui court jusqu'à 40 km/hre et est subitement freinée dans sa course par la corde raide lui enserrant le cou, puis renversée sans ménagement et finalement ligotée par les pattes.

Les veaux peuvent souffrir de paralysie, de dommages causés au niveau de leur gorge et leur cou et du brisement de leurs os. Beaucoup meurent. Les veaux sont devenus paralysés suite aux graves dommages causés à leur moelle épinière.

Dans le terrassement du bouvillon, un cavalier saute de son cheval sur la tête et le cou de l'animal. Le cavalier tord le cou jusqu'à ce l'animal tombe sur le sol.

Après leur courte et douloureuse "carrière", la pluspart des animaux dans les rodéos sont envoyés à l'abattoir.

 

Plusieurs organisation nationale de protection des animaux s'opposent aux rodéos en raison de leur cruauté inhérente dont la HSI et la SPCA.